LES BÉNÉFICIAIRES DE L'OREAL À L'HONNEUR

Le 17.11.2016 L’Oréal a pris l’initiative d’associer cuisine et mixité culturelle en demandant aux bénéficiaires du dispositif #STOPILLETTRISME de partager les spécialités culinaires de leur pays d’origine.

Pour ce faire, ils ont rédigé ces recettes lors d’un atelier d’écriture et d’un atelier lecture pour une présentation orale de celles-ci. En association avec les cuisiniers du restaurant d'Entreprise de l’Oréal, les bénéficiaires ont apporté multiples plats aux couleurs et aux épices étonnantes.

Lors d’un repas collectif, tous les acteurs de #STOPILLETTRISME se sont rassemblés avec les bénéficiaires autour d’une même table afin de savourer, emprunter les recettes de chacun et discuter de l’association et de l’apport qu’ont eu ces cours pour les bénéficiaires mais aussi pour les bénévoles, les entreprises et les entreprises partenaires.
 

Cette journée a été conclu par une réunion récapitulative des divers apports qu’a eu l’association pour tous ces acteurs A la fin de ce repas, nous avions à disposition des plaquettes avec les recettes des mets que nous avons dégusté. Vous pouvez imaginer la fierté qui émanait du regard de ces femmes et ces hommes, chef de restauration pour une journée. Nous espérons que cet événement ne sera pas le dernier, autant chez l’Oréal qu’ailleurs. Encore bravo à ces femmes et ces hommes hors du commun.

#STOPILLETTRISME (ex.B.A.BA SOLIDARITÉ) : 100 % DE RÉUSSITE

À Saint-Denis, 41 salariés SNCF ont aidé 12 salariés d’une entreprise de nettoyage à réussir leur formation aux compétences de base dans le cadre du mécénat de compétences et de l’association B.A.ba. Une réussite largement partagée.

Le 17 décembre, l’ambiance était à la solidarité au siège de SNCF à Saint-Denis. Les 41 parrains-marraines SNCF, les 12 salariés “étudiants” de l’entreprise de nettoyage Labrenne et tous les acteurs du projet s’étaient réunis pour fêter la fin de la première formation MCCP (Maîtrise des Compétences Clés Propreté). Une fin heureuse puisque tous les salariés ont réussi cette formation.

UN ENGAGEMENT RÉCIPROQUE

B.A.ba Solidarité est la première association à lutter contre l’illettrisme au travail, un handicap souvent passé sous silence, ce qui constitue une première avancée. La seconde tient à la méthode : des salariés volontaires aident des salariés d’une entreprise prestataire de services à acquérir les bases en français et en mathématiques. Comptez 250 heures de formation dispensées par Accentonic, tous les mardis et jeudis, sur un an pour les salariés de Labrenne, et ajoutez une heure par semaine pour revoir et approfondir les leçons (en binôme ou trinôme) avec les parrains-marraines SNCF.

UNE CHAÎNE DE SOLIDARITÉ SANS FAILLE

Cette première expérimentation menée sur trois sites SNCF de Saint-Denis est une belle réussite collective. Pour l’association B.A.ba Solidarité, à l’origine du concept, et pour la Fondation SNCF, moteur du projet. Pour la direction des achats SNCF qui incite les prestataires à permettre cette formation sur le temps de travail en intégrant une clause spécifique dans ses appels d’offres, et pour l’entreprise Labrenne qui l’a acceptée. Pour la DRH, qui a coordonné le recrutement des parrains-marraines SNCF et la relation salariés / bénéficiaires. Pour la Direction de l’environnement du travail qui a assuré la logistique, pour l’organisme de formation Accentonic bien sûr, et au premier chef pour les parrains-marraines SNCF et les salariés de Labrenne, fiers de partager cette victoire de l’intégration.

PLUS RIEN N’ARRÊTERA L’ÉLAN SOLIDAIRE

Certains salariés de Labrenne vont pouvoir passer un diplôme de français, des parrains-marraines SNCF sont déjà prêts à les aider. Des études sont en cours pour étendre le dispositif à deux autres sites SNCF de Saint-Denis et essaimer en région sur trois sites SNCF à Lyon. A suivre

Un partenariat entre entreprises pour lutter contre l'illettrisme

Le think-thank France Stratégie a proposé, début septembre 2015, un plan pour réduire l'illettrisme de 7% à 3,5% de la population. Le plus compliqué? Former les 740.000 adultes illettrés que cela représente en 10 ans. Zoom sur l'association B.A.ba Solidarité, qui a mis à la porté des grandes entreprises un dispositif inédit.

Les collaborateurs TF1 se mobilisent contre l'illettrisme

A l’occasion des journées Nationales d'Action contre l’Illettrisme, le groupe TF1 a participé avec les autres membres fondateurs de l’association B.A.ba Solidarité - #STOPILLETTRISME (L’Oréal, Orange, TF1,  SNCF, Manpower, La Poste et Publicis), à la convention de l’association le 7 septembre dernier.

 

 

La Soirée de Mobilisation du 07 Septembre 2015